Construction de 99 logements à Bussy-Saint-Georges (77)
Bussy-Saint-Georges (77) _ 201

En quelques décennies, le village de Bussy s’est étendu d’une ville nouvelle quadrillée et conçue selon les théories du New Urbanism. A ce jour, l’extension de la ville se joue autour parc du Sycomore et de son nouveau quartier. Comment concourir à l’identité de ce nouveau quartier en cours de conception et de réalisation ?
Notre attention se porte sur des lieux de transition de qualité depuis la rue jusqu’à l’intimité du logement.

Un jeu subtil de pleins et de vides permet de distinguer les morphologies des bâtiments collectifs et intermédiaires, de libérer des façades bien exposées et de proposer des parcours résidentiels en mettant au pied des bâtiments les communs : halls vus depuis la rue, vélos, salle commune au sud, rampe parking et dépose minute.Le jeu de seuils se développe ensuite dans le parcours d’accès aux logements à travers un jardin constitué de noues nord-sud, d’une pelouse de jeu proche de la salle commune et du parvis. Un paysage de haies et clôtures protégeant les jardins privatifs des espaces collectifs de l’îlot laisse émerger les escaliers des logements intermédiaires.

Les grands logements familiaux bénéficient de jardins en pleine terre ou de grands balcons en étage. Les petits logements seront plutôt situés dans les étages des bâtiments collectifs en orientation est ou ouest. Les bâtiments collectifs proposent un étage courant de 4 logements avec distribution éclairée et pièces de vie en angle au sud, est et ouest. Les bâtiments collectifs sur rue accueillent les espaces communs et le bâtiment collectif du jardin propose 4 duplex d’angle sur ses 2 premiers niveaux dans l’idée de créer un socle de « maisons » à l’échelle des logements intermédiaires.

Pour assurer la pérennité des ouvrages bâtis, nous plaçons chaque matériau à sa place avec toutes les protections nécessaires. Nous proposons d’incorporer les matériaux biosourcés en façade pour la qualité des ambiances intérieures qu’ils procurent et de construire en béton les intérieurs.

Enfin, s’agissant de proposer un lieu de vie joyeux et co-conçu avec les acteurs du quartier, la proposition de colorimétrie du concours est à partager avec tous. Une variante en remplissage paille est proposée pour les logements intermédiaires est, à développer dans les phases ultérieures.

MAÎTRISE D'OUVRAGE
ÉPAMARNE - EDELIS
PHASE
Concours
COÛT
11,5 M€
SURFACE TOTALE
6000 m² SHAB
PROGRAMME
Création de 99 logements collectifs et intermédiaires, du T1 au T5 + 141 places de parking.
Cœur d'îlot végétalisé ouvrant sur le parc du Sycomore.
Label BBC Effinergie 2017.
MAÎTRISE D'OEUVRE
Dumont Legrand Architectes
Atelier Jours Paysagiste
BET TCE : Albert & Co
BET Fluides : Études & Automates